Publié le 31 Janvier 2010

Article écrit par Stéphane

 
Le deuxième cours de self-défense de la saison avait pour thème les "saisies fortes". La première partie du cours traitait des défenses sur étranglement (avant ou arrière) et a été l'occasion de démontrer la pertinence de techniques Aïki telles que ikkyo, kotegaeshi ou koshinage, tout en étudiant aussi les projections d'épaule (sur étranglement arrière).

D207037dxo 

 
La seconde partie du cours traitait des défenses sur des saisies "à bras le corps" (ceinturage latéral ou arrière, guillotine avant ou arrière, tentative d'ammené au sol par ceinturage avant). Cela a été l'occasion d'étudier de "grands classiques" de la self-défense puisés dans le répertoire de différentes formes de jujitsu. L'occasion pour les aïkidokas et kenjutsukas présents de s'initier au techniques de balayages ou aux sutémis. L'occasion aussi de redécouvrir des techniques Aïki telles que sankyo ou shihonage sur des attaques totalement inhabituelles dans le contexte de l'Aïkido.

 
D207034dxo 
D207041dxo
 Découverte des techniques de sutémi pour les aïkidokas 
 
Au final, l'objectif de ce cours était de dédramatiser les formes d'attaques avec des saisies entières et fortes, en démontrant aux pratiquants que l'Aïkido leur donne les clefs nécessaires à leur défense.
 
Le prochain cours de self-défense aura lieu le 13 février de 10h à 12h au dojo de l'Espace Sport (MSI) et traitera des bases au sol :
- comment se défendre une fois au sol face à un adversaire debout
- comment se défendre une fois au sol avec un autre adversaire au sol 


D207032dxo
D207035dxo


A bientôt sur le tatami ! 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2010

Article écrit par Aurore


La section enfant du Gonojukan a pris de l'ampleur cette année grâce aux trois cours mis en place. La réflexion pédagogique constante, qui nous permet d'accueillir les petits aïkidokas dès l'âge de 3 ans, porte ses fruits ! A l'heure des premiers passages de barrettes, une très grande satisfaction règne des deux côtés du tatami...

D207207
 
Tout passage de grade est un événement important dans la vie d'un aïkidoka, et la toute première barrette marque l'entrée véritable dans le grand monde de l'Aïkido ! Il faut 3 barrettes pour changer de couleur de ceinture. La première se passe vers Noël (si la neige le veut bien...), la seconde vers mars-avril, et la dernière, qui marque le changement de couleur, en juin lors de la Fête de Velotte. Avec une barrette à sa ceinture, le jeune aïkidoka n'est plus un débutant, il a déjà intégré une logique, compris des principes, retenu des mouvements... et voit ses progrès reconnus. 


D207191
 


D207195

Les enfants du cours des petits se sont appliqués à montrer à leurs professeurs leur début de maîtrise des chutes : chutes avant, chutes arrières... Objectif n°1 : rouler sans se faire mal. Objectif n°2 : ne pas poser la tête. Dur dur quand c'est précisément ce qu'on nous apprend en cours de gym à l'école ! Nos petits intrépides se sont bien appliqués à respecter les consignes, bravo ! Deux par deux, ils ont ensuite effectué un parfait katadedori kokyu avec beaucoup de sérieux et de concentration. Que ce soit par leur attitude ou leurs propos, ils nous ont montré joyeusement que la notion de respect du partenaire n'est pas un vain mot !

D207203

 D207202


Pour les enfants du cours des moyens, le passage de cette première barrette a été l'occasion de démontrer plusieurs techniques avec plusieurs partenaires. Effort de concentration, adaptabilité et respect des consignes étaient les points-clés de l'évaluation technique. L'attitude envers son partenaire a elle aussi toute son importance, notamment pour ceux qui sont déjà ceinture jaune. L'apprentissage de l'Aïkido est aussi une école de la vie ! La remise des grades est aussi le moment privilégié pour faire un point avec nos petits samouraïs sur les progrès réalisés et ceux qui restent à accomplir.

D207221

 D206935

D207236

D207067dxo


Les ados quant à eux ne passent plus de barrette, mais préparent leur ceinture pour le mois de juin, entre sérieux et franche rigolade !

D207251

 
Toutes nos félicitations à chacun pour ces barrettes bien méritées ! Nous sommes très fiers de nos petits aïkidokas. Bravo à tous !
 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2010

Article publié par Aurore

Ce week end, le Gonojukan a eu l'honneur de recevoir le premier stage de ligue 2010, animé par le DTR de la Lorraine, Bruno Gonzalez, 5e dan, BE1. Pour l'occasion, le grand dojo du pôle sportif des Montboucons a fourni un cadre de pratique idéal.

 
D207176

Le Pôle Sportif des Montboucons
700m2 de tapis pour accueillir les pratiquants dans les meilleures conditions

 
Pauvre Bruno : la météo franc-comtoise l'a accueilli sous la pluie... et avec une extinction de voix ! Pas facile pour animer un stage devant 60 aïkidokas... Peut-être ce déboire lui a-t-il permis de bien penser chaque mot, car les explications qu'il a donné sur ses axes de travail ont été limpides. 
 
Redonnant sens à l'attaque ushiro, Bruno nous a longuement fait ressentir les différentes distances permettant les saisies ryote dori, hiji dori, kata dori, et les placements de corps incitant Uke à choisir à kubishime ou eri dori. Pour cela, il n'a pas hésité à nous laisser "chercher par nous-mêmes", ce qui a occasionné de bons fous-rires entre partenaires.

 
2015204
 

Bruno nous a ensuite proposé un travail très intéressant, de la forme d'école à la forme usuelle, du passage par tous les points clés au raccourci savamment pensé, de l'exhaustivité à la simplicité. Chacun a pu ainsi comprendre que la rapidité d'exécution d'une technique ne tient pas à des prouesses d'agilité musculaire, mais passe par la simplification des étapes, chacune demeurant, même virtuellement, respectée. Bruno nous a astreint à une gymnastique mentale exigeante mais enrichissante. 

2015228

 
A travers le Ken, Bruno nous a fait comprendre comment habiter la technique au lieu de simplement répéter une succession de gestes creux. Ses exercices ont demandé attention et disponibilité de la part de Tori comme de Uke. Qu'il est difficile d'être à la fois extrêmement présent et extrêmement disponible ! Garder des réflexes affûtés tout en ne cherchant pas à deviner les intentions de Uke, apprendre à réagir au moindre indice de Uke tout en gardant une possibilité d'adapter sa frappe au besoin... Ce travail rigoureux a plu à tous, confirmés comme débutants. 

 
2015237
2015246
 

Dans ces cas-là, le temps passe très vite sur le tatami et Bruno en a surpris plus d'un en annonçant la fin du cours. Nous ne pouvons que le remercier chaleureusement et lui souhaiter un prompt rétablissement !

Pour la qualité de ton enseignement, ta simplicité et ta disponibilité envers chacun, merci Bruno !


 
D207186
 
60 aïkidokas venus de toute la région ainsi que de nombreux Bourguignons !
 
bruno-gonzalez 3283B
 
Merci Bruno !

 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 11 Janvier 2010

Le prochain stage de ligue, aura lieu le 17 janvier 2010 à Besançon.
 
Ce stage se tiendra au Pôle Sportif des Montboucons, 3 avenue des Montboucons (près de Témis) : le plus grand dojo de Besançon ! (700m2). Des conditions idéales pour accueillir les aikidokas franc-comtois, mais aussi alsaciens, bourguignons, suisses et autres.

gonzales2
 
Ce stage sera dirigé par Bruno Gonzalez qui est 5eme Dan BE1, DTR Lorraine et élève très proche de Christian Tissier. Vous l'avez sans doute déjà vu exercer ses talents sur le tatami de la nuits des arts martiaux à Bercy !
Vous pouvez admirer son travail sur : http://aikido-brunogonzalez.com 


Ce stage aura lieu de 9h à 13h. Tarif : 10 euros 
Venez nombreux ! 

gonzales1 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2010

Article écrit par Aurore

Tout pratiquant connait Steven Seagal, ne serait-ce qu'à travers quelques un de ses nombreux films d'action plus ou moins savoureux ! En effet, cet acteur américain et aïkidoka 7è dan s'efforce toujours de replacer des techniques d'Aïkido pour venir à bout des méchants brigands. 

seagalA bientôt 60 ans, le voici dans un rôle "second degré" pour une courte pub bien marrante. Peut être ses longues années d'Aïkido l'ont elles amenées à plus de détachement dans sa pratique ? A ne faire qu'un avec le principe Aïki ? Admirez la fluidité dans l'action et la gestion du timing, si difficile sur le tatami. Là, Steven Seagal est on ne plus Sen no Sen !

Pour voir la vidéo cliquez ici : link

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 3 Janvier 2010

Article écrit par Jean-Christophe

C'est dans la brume matinale d'Evian que Gilbert Maillot nous a accueilli pour le week end du 31 octobre/1er novembre.
 
Tout au long de ce stage, Gilbert s'est attaché à nous faire travailler l'échange entre les partenaires, le relâchement, pour finir par une note sur la simplicité dans nos mouvements.
 
Il a insisté sur l'échange qui se crée avec notre partenaire au cours de la technique. Au travers d'un exercice sur katate dori, il nous a montré comment le placement, le travail de hanche et l'intention permettent de mettre en place cette relation entre Uke et Tori.

 
GilbertDemontre.jpg
 
 
Au cours du stage, c'est un Gilbert très énergique, présent et attentif qui nous a corrigé, reprit, ré-expliqué chaque mouvement. Travaillant sur la posture et le relâchement, les exercices demandant de Tori une implication sincère se sont enchaînés. Mettant l'accent sur l'importance du placement, la nécessité de relâcher les bras, la construction de la technique autour de la relation attaqué/attaquant.
 
Le stage a inclus deux séances de travail aux armes, une au jo et une au ken. Gilbert nous explique l'utilité de ces séances comme moyen de travail sur soi, de gestion de son attitude, de son stress jusqu'à atteindre un état de calme et de confiance.
 
Pour finir, nous avons été invités à réaliser quelques mouvements en les dépouillant du superflu, nous montrant ainsi qu'un mouvement gagne souvent à être simplifié !
 

PhotoGlobale.jpg
 

En quelques mots, un beau stage, dans un cadre agréable et ayant réuni un public très diversifié. Encore une fois le stage nous a permis de nous éloigner un peu de la nomenclature, de voir une autre facette de l'Aïkido : appréhender les techniques sous un angle qualitatif lié au bien-être et au confort dans la pratique.
 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0