Publié le 26 Septembre 2011

Article écrit par Stéphane

 

Il arrive régulièrement que des personnes venues essayer l'Aïkido ou le Kenjutsu concluent leur cours d'essai par un "c'est trop difficile".

Le développement de nombreuses techniques de fitness inspirées des arts martiaux peut laisser penser à certains que pratiquer une discipline martiale consiste juste à bouger les bras ou les pieds dans tous les sens... Effectivement l'apprentissage d'un art martial est difficile ! Cela nécessite souvent de se réaproprier son corps et de forger son esprit. Reproduire un mouvement complexe n'est pas une chose simple

 

Cependant rien n'est simple la première fois et si l'on pouvait tout réussir du premier coup la vie serait peut-être merveilleuse... mais ennuyeuse. Nous ne cessons tout au long de notre enfance d'apprendre, d'assimiler des connaissances. On apprend à marcher, à courir, à lire, à écrire, à compter... et ce n'est jamais simple la première fois !

La première fois que j'ai fait de l'Aïkido, je n'y comprenais rien, je ne parvenais absolument pas à reproduire le mouvement proposé. Cela m'a aussi semblé "trop difficile", mais je suis revenu sur le tatami parce que j'ai senti que c'était ce que je souhaitais apprendre. Dix-sept ans plus tard j'enseigne l'Aïkido... ce qui ne m'empêche pas d'être parfois dans l'impossibilité de reproduire précisément les mouvements proposés par certains techniciens lors de stages quand les formes étudiées diffèrent de mon travail habituel.

 

Apprendre c'est forcément gérer des paliers de progression, des phases de stagnation, des échecs... C'est se confronter à ses propres limites et les dépasser.

Et quelle joie quand on finit par réussir, quand on a le sentiment d'avoir acquis des connaissances et qu'on peut à son tour aider les autres puis transmettre !

 

Alors n'ayez pas peur de la difficulté, il y aura toujours un plus ancien pour vous aider et vous guider car c'est dans l'effort que votre travail prendra de la valeur.

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2011

Article écrit par Aurore d'après une interview de Mickaël

 

 

mickael

 


 

Mickaël, peux tu te présenter ?

Je m'appelle Mickaël, j'ai 14 ans, je suis ceinture orange. 

 

Qu'est ce qui t'as attiré sur le tatami ? 

Je voulais faire un sport, j'avais envie d'apprendre quelque chose qui change.

 

Et maintenant que tu sais ce que c'est, qu'est ce qui te plait dans l'Aïkido ?

Alors j'aime tout sauf koshinage ! J'aime le fait de ne pas utiliser la force, de trouver d'autres solutions, on se prend au jeu, c'est intéressant.

Ah oui, et des fois quand la chorale répète dans la salle à côté et qu'on fait l'Aïkido en musique, c'est à la fois marrant et énervant.

Comment trouves-tu l'ambiance des cours ? 

Nickel, super bien, moi ça me va. C'est cool mais sérieux, on apprend et on rigole bien... Quand on va faire quelque chose de difficile, Aurore et Stéphane ont toujours une petite blague pour dédramatiser.

 

Et que penses-tu de tes deux profs ? 

Ils sont compréhensifs ! Et ils expliquent bien, ils arrivent à bien nous faire comprendre ce qu'il faut faire.

 

Et les autres aïkidokas de ton groupe ? 

Quand je suis arrivé il y avait beaucoup de filles... toutes très sympas ! Maintenant on est mieux répartis entre filles et garçons, même si un aïkidoka reste un aïkidoka. Cette année on nous appelle "les anciens" ça fait bizarre, à 14 ans :-) A chaque rentrée on apprend à connaître les nouveaux, qu'on ne rencontrerait pas forcément s'il n'y avait pas l'Aïkido. L'Aïkido nous fait rencontrer des nouvelles têtes sympas.


 barettes12-2010 5815dxo

 

Peux-tu nous dire quelle est ta technique préférée et pourquoi ? 

J'aime beaucoup faire kotegaeshi, j'aime le sens de la technique, le fait d'enrouler le poignet de l'autre, ça fait un cercle, ça coule bien.

Pour toi, l'Aïkido, qu'est ce que ça t'apporte ?

Ca détend, ça défoule en même temps. On apprend des choses utiles, il faut réfléchir tout en restant de bonne humeur.

 

Comment présenterais-tu l'Aïkido à quelqu'un qui ne connait pas ? 

Pour moi c'est surtout le côté self défense, si un jour tu te fais attaquer au moins tu auras des idées ! L'avantage c'est qu'il n'y pas besoin de force pour faire les techniques, donc même avec un plus lourd on a ses chances !

 

Pour conclure, l'Aïkido en un mot ?

Passionnément aïki !

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0