Publié le 16 Décembre 2014

article publié par Aurore

 

 

C'est le constat de la rentrée dans la plupart des clubs : plus les années passent, plus les effectifs en Aïkido s'érodent doucement. La fédération planche sur le problème sans trouver de solution efficace pour l'instant. Ce phénomène touche tous les arts martiaux traditionnels, y compris la puissante fédération de Judo FFJDA, comme le montre cet article intéressant paru sur Le Monde. 

D703449

 

...

« Cette année, dans le cours des cadets, juniors et seniors, je n’ai eu aucun nouveau licencié en judo. Chez les adultes, si on est 20, c’est bien le maximum. A l’inverse, au MMA, c’est d’avoir moins de 30 personnes sur le tapis qui n’est pas normal »
...

« Il y a un engouement pour le MMA, c’est ce que les gens veulent faire maintenant. Les arts martiaux traditionnels sont en fin de vie », déplore Yohan Ruelle, qui se satisfait malgré tout d’avoir convaincu certains de ses élèves, venus à la base pour le MMA, de rejoindre le maigre bataillon du judo."

...

Image 14

« La raison principale qui a poussé à la création du MJA, on la connaît : comme la FFJDA a perdu beaucoup de licenciés cette année, elle essaye par tous les moyens d’en récupérer », avance Bertrand Amoussou.Nostalgique des années 2000, où elle avait atteint son pic de licences, la quatrième fédération de france revendique toujours, sur ses courriers officiels, 635 000 adhérents. Un chiffre qui ne concorde pas avec la saison 2013-2014, au cours de laquelle elle a enregistré 593 427 licences. Et, visiblement, la chute n’est pas près de s’arrêter, au dire de M. Girardot, qui assure qu’« à l’heure actuelle, la FFJDA est en retard de 15 000 licences ». La faute, selon lui, aux nouveaux rythmes scolaires, qui ont perturbé les activités du mercredi pour les plus jeunes. Un manque à gagner considérable. Et pour cause, aujourd’hui, plus de 80 % des judokas ont moins de 12 ans."

...

lire la suite de l'article

 

En savoir plus

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2014

article publié par Aurore

 

Notre ami Guillaume Erard 4e dan Aïkikaï revient de Tokyo pour rendre visite au Père Noël en France !

 

D60 5098

 

A cette occasion il nous fait le plaisir de revenir sur le tatami du Gonojukan pour un stage original : le temps de pratique sera complété d'une intéressante conférence sur l'origine des techniques en Aïkido. Sport et culture au rendez-vous ! 

 

Le stage a lieu au Dojo des Torcols, 3 chemin des Torcols 25000 Besançon.

Horaires : 10h-12h / 14h30-17h30, conférence inclue.

Tarif 40 euros la journée.

gonojukan_guillaume_erard_72.jpg

Plan d'accès du Dojo ici

Si vous vous perdez, appelez Aurore 06 72 52 79 85 / gonojukan@free.fr


Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0