Aïkido et Karaté main dans la main

Publié le 10 Mars 2009

Article publié par Stéphane
 

Le 28 février nous avons eu l’occasion de faire notre premier cours commun avec les karatékas du Sauvegarde Karaté Club. Fruit d’un échange technique, le but de ce partage des savoirs était de faire approfondir les atemis aux aïkidokas, et les ukemi aux karatékas. Chacun respectant les talents de l’autre, nous nous sommes retrouvés sur le même tatami pour cette très intéressante initiative. Le cours a ainsi été dirigé en partie par Julien et en partie par Fodé NDao, 3eme Dan de Karaté, plusieurs fois médaillé au niveau national et international, éducateur sportif breveté d’état et coach sportif professionnel. 
 



 

Malgré un petit couac d’organisation dû à l’emploi du temps bien rempli de Fodé, nous avons pu travailler les tsukis en oï tsuki et gyaku tsuki, les enchaîner sur des déplacements et appliquer un exercice de bunkaï (application pratique) à l’Aïkido. Cet exercice était une nouveauté pour beaucoup et a permis aux aïkidokas de se confronter à une situation de gestion d’un partenaire moins coopérant et lisible que d’habitude... Une expérience qui a retenu l’attention de nos adhérents.

 

A noter que pour finaliser “l’échange” nous sommes quelques aïkidokas à être allés assister Fodé dans son cours réservé à la préparation des karatékas compétiteurs, plus tard dans la journée. Le but pédagogique de Fodé était d’amener ses compétiteurs à ouvrir leur regard et leur esprit sur d’autres disciplines. L’action a cependant tourné à la confrontation Aïkido-Karaté, ce qui peut sembler inévitable compte-tenu du caractère de la compétition en Karaté. L’exercice n’a pas pour autant tourné au désavantage de l’Aïkido, même s’il faut être conscient qu’appliquer une technique d’Aïkido sur un karatéka motivé mais qui n’en connaît pas les codes représente un certain danger pour les deux protagonistes. Il faut tout à la fois faire preuve d’une grande détermination, de tact et de retenue, pour que les clés ne blessent pas.

 

 
Travail des atemi avec Fodé 

 

L’échange technique ayant été jugé constructif pour les deux parties, nous essaierons de le reproduire régulièrement, selon des thèmes établis (exprimez vos souhaits !).

 

Dans le même esprit, nous essaierons également d’organiser un cours Aïkido-Judo avec le PSB avant l’été, dont le but sera la “dédramatisation” des projections de hanche communes aux deux disciplines.

Rédigé par gonojukan

Repost 0