Un nouvel enseignant au Gonojukan

Publié le 19 Août 2012

Article écrit par Jean-Christophe

 

L’année prochaine le club comptera un enseignant supplémentaire. En effet, en juin 2012, j’ai obtenu mon Brevet Fédéral (BF) d’Aïkido.

JeanChristophe


Le BF est un diplôme délivré par la fédération d’Aïkido et attestant des capacités d’une personne à enseigner notre art martial. Comme l’expliquait Stéphane dans son article Méfiez-vous des contrefaçons, le diplôme est une marque de sérieux et vous permet de pratiquer en toute confiance. C’est dans cette ligne de conduite que s’inscrit le Gonojukan en aidant ses pratiquants motivés à obtenir leur diplôme.

En termes plus pratiques, un BF c’est une formation complète qui inclus un travail de l’élève au sein de son club, des stages de formations au sein de l’un des centre de formation (Paris, Lyon, Marseille, Nancy, Rennes, Bordeaux) et optionnellement un ensemble de stages appelés "école des cadres" qui permettent à tous (élèves de BF et enseignants en activités) de travailler sur la préparation des scéances d’encadrement.

Le stage au sein du club se fait sous la tutelle d’un enseignant. Pour moi, Julien a accepté de se prêter au jeu, il m’a suivi et conseillé tout au long de cette année. J’ai pu ainsi apprendre à préparer un cours, à l’animer en toute sécurité ainsi qu’à prendre le temps de réfléchir sur les séances après les avoir effectuées pour en tirer des axes d’amélioration. En effet, pour une dizaine de cours cette année j’ai eu l’occasion de préparer un plan de cours, d’en discuter avec Julien, de l’animer et d’en rediscuter afin de corriger les petits problèmes rencontrés. En somme chaque séance nécessitait autant de temps en préparation qu’en temps effectif sur le tatami.

 

D207264

Enseigner nécessite une capacité à démontrer correctement les techniques et à savoir les expliquer...    


J’ai également suivi les stages dans le centre de formation de Saint-Etienne aux côtés de Luc Mathevet. Nous étions une quinzaine de candidats à suivre cette formation qui se compose de 3 stages se déroulant chacun sur un week-end. Ces stages servent principalement à renforcer le stage en club en attirant notre attention sur des points particuliers de la conduite d’une séance de cours ou sur certaines difficultés liées à la préparation d’un plan de cours. Certaines phases étaient également dédiées à l’étude du droit des associations et aux questions plus administratives de notre discipline.

Dernier volet de ma formation, les écoles des cadres, sorte de stages qui reprennent principalement les thèmes de la gestion des séances, la gestion des pratiquants, les idées pédagogiques qui permettent une meilleure transmission de nos connaissances. L’un de ces stages était par exemple consacré à l’évaluation du niveau d’un élève dans l’idée de lui faire passer un grade.

Un dernier élément de formation qui sort un peu du cadre de l’Aïkido est la formation secourisme qui est également nécessaire pour pouvoir se présenter à l’examen. Une formation en 10H aux gestes de premier secours qui s’intitule “prévention et secours civiques niveau 1” (PSC1) que je regrette de ne pas avoir effectuée plus tôt tant il semble indispensable.

 

barettes12-2010 5752dxo

      Le Brevet Fédéral permet d'enseigner aussi bien aux enfants qu'aux adultes mais la pédagogie enfants nécessite un apprentissage particulier souvent transmis au sein des clubs...    



Fort de toutes ces heures de formation, l’examen final qui a lieu au centre de formation s’articule autour de 3 notes :

  • Le candidat se présente à un examen technique (équivalent à un examen premier Dan) pour une note sur 30,
  • Une séance de cours préparée et présentée devant un jury pour une note sur 40,
  • Un examen oral sur le droit des associations, la réglementation et l’Aïkido en général pour une note sur 10.

A ces trois notes vient s’ajouter une note concernant le stage en club donnée par le tuteur (qui n’a aucun parti pris, bien sûr, et note de manière tout à fait honnête... ou pas) qu’on pourrait donc assimiller à un contrôle continu. Tout cela s’additionne pour obtenir une note sur 100 et, pour être admis, il faut obtenir plus de 50/100 sans note inférieure à 15/40 en pédagogie et 12/30 en technique.

Pour la saison 2012, tous les candidats s’étant présentés ont été admis avec des notes variant de 58 à 77. C’est donc avec joie qu’une douzaine de nouveaux enseignants BF ont vu le jour le 26 mai ! Vous allez me dire “Quoi ? Une douzaine de candidats ? Mais tout à l’heure tu parlais d’une quinzaine !?!” En effet, certains passent leur BF en deux ans et ne seront donc candidats que l’année prochaine, bonne chance à eux !

C’est donc plein d’entrain que j’attends avec impatience la rentrée prochaine ! Et oui, grâce à ce nouveau diplôme c’est une nouvelle section enfant qui ouvrira en septembre dans les locaux de la maison de quartier Bregille. 


Et pour finir un grand merci à Aurore, Stéphane et Julien pour leur soutien et le temps qu’ils ont consacrés pour moi depuis mon entrée dans le club il y a 5 ans. Merci également à tous les aïkidokas du club qui m'ont parfois servis d'élèves et à ma chérie qui a fait preuve de patience tout au long de cette année.

Rédigé par Jean-Christophe

Repost 0