Comment réussir koshinage

Publié le 17 Février 2013

article écrit par Aurore

 

 

 

Koshinage est une technique de projection de hanches : Tori se place en obstacle entre Uke et le sol, et fait passer Uke par dessus sa hanche afin d'entraîner sa chute. Cette technique est souvent impressionnante pour les débutants, qui ont l'impression d'une épreuve de force avec une chute difficile. Il n'en est rien !

 

Pour dédramatiser l'approche de koshinage, il faut se souvenir que c'est un principe technique qu'on rencontre dans beaucoup d'autres arts martiaux, notamment le Judo et le Ju-Jitsu. Des koshinage figurent au programme de la ceinture jaune dans ces disciplines, il n'y a donc rien d'insurmontable à les réaliser, quand bien même nous attendons la ceinture bleue voire marron en Aïkido.

 

Le principe général est de rendre l'équilibre d'Uke tellement dépendant de Tori qu'un retrait de hanche suffit à le faire chuter. Koshinage sape les appuis de Uke en les remplaçant par ceux de Tori : avant de chuter, Uke est en appui sur le haut du bassin de Tori, pieds décollés du sol.

 

Procédons par étape pour une version simple d'un koshinage très abordable, sur une base Ikkyo :

 

Le déséquilibre primaire est obtenu par le contrôle du coude Ikkyo, jusqu'à la perte de stabilité de Uke.

koshi1

 

 

 

Uke ayant le corps plié sur l'avant, Tori relâche la pression au niveau de son coude et se glisse devant Uke qui se redresse légèrement. Pour l'apprentissage, Uke veille à garder ses pieds bien écartés pour aider Tori.

 

koshi2

 

 

 

Tori est placé parallèlement à Uke (d'autres koshinage existent où on se place perpendiculairement par rapport à son partenaire), ses pieds entre les pieds de Uke. Afin d'assurer son partenaire et de rendre l'apprentissage plus aisé, Tori passe sa main intérieure dans le dos de Uke, au niveau de la ceinture qui lui assure une bonne prise.

 

koshi3

 

 

 

Puis vient le point-clé de Koshinage : il ne s'agit pas de tracter Uke sur son dos par une prise de force ! Imaginez un Uke très lourd par rapport à vous : vous n'y arriveriez qu'au prix d'un terrible lumbago. Il y a beaucoup plus simple et plus sécuritaire ! Il faut pour cela utiliser les muscles les plus puissants de votre corps : les quadriceps, qui gainent l'avant de vos cuisses.

 

koshi4

 

 

 

En cours j'utilise souvent une image qui aide à se représenter la position à adopter : imaginez que vous vous asseyez sur un tabouret qui est placé à côté de vous, sans bouger vos pieds, en fléchissant vos genoux. Pour décoller Uke du sol, collez votre bassin juste sous le sien et tendez à nouveau vos genoux, en les maintenant souples.

 

koshi8

 

Evitez les quatre erreurs courantes :

- pencher le buste excessivement sur l'avant en espérant ainsi charger Uke par une traction des épaules : c'est votre bassin qui charge Uke, pas votre haut du corps. Souvenez-vous que Koshinage est une projection de hanches, pas de dos.

- forcer sur son dos au lieu d'utiliser la flexion des genoux et le retrait du bassin : vous vous feriez mal inutilement.

- se tenir loin de Uke : il faut vous coller à lui, votre centre de gravité légèrement sous le sien.

- écarter largement les pieds pour vous stabiliser : vos pieds sont serrés pour ne pas qu'Uke chute malencontreusement sur votre genou, vous blessant tous les deux. Votre stabilité vient de votre positionnement du haut du corps.

 

 


koshi5

 

 

 

Si vous avez suivi correctement toutes les étapes jusqu'ici, Uke est maintenant pieds décollés du sol, en appui complet sur vous.En aucun cas Uke ne doit être, porté par votre dos ! Vous risquez de vous blesser et de perdre l'équilibre. Uke repose sur votre plaque de hakama (juste en haut du sacrum) et pas plus haut. Tout son poids est supporté par vos quadriceps, pas du tout par vos lombaires. A l'entraînement, prenez le temps de vérifier votre bon positionnement avant de passer à la suite. 

C'est le moment que choisi Uke pour attraper votre revers de kimono afin d'assurer sa chute. De votre côté, vous saississez sa manche.

 

 

koshi6

 

 

 

Pour provoquer la chute de Uke, il faut réaliser plusieurs actions simultanément :

- utilisez votre bassin pour amener Uke en direction de sa chute

- ramenez votre main qui tient sa manche comme si vous vouliez regarder l'heure à votre montre

- dans une optique dynamique, après la phase d'apprentissage, c'est à ce moment que vous tendez les genoux en engageant votre bassin.

 

Uke tient votre revers jusqu'à son arrivée au sol, vous sécurisez la chute avec le maintien de sa manche, en accompagnant. Par contre, lâchez l'autre bras afin que Uke s'en serve pour frapper le sol à l'impact. 


koshi9

 

Uke réalise une chute "étoile de mer" : légèrement sur le flanc, bras et jambes dépliées et largement écartés. Attention à ne pas cogner vos chevilles l'une sur l'autre, ou pire. Attention à ne pas vous réceptionner sur le coude (luxation de l'épaule). Le bras extérieur vient frapper le sol au moment de l'impact pour dissiper l'onde de choc.

 


 

Koshinage est une technique courante en Aïkido, dont l'apprentissage doit se faire tôt dans la pratique afin de la dédramatiser. Vous savez que vous avez réussi votre koshinage quand vous avez chargé et déposé Uke sans forcer, en vous servant de l'inertie du mouvement, et quand vous avez conservé votre équilibre du début jusqu'à la fin de la technique.

Hajimé !


Rédigé par gonojukan

Repost 0