Japon et Aïkido pour les enfants d'Avoudrey

Publié le 23 Août 2011

article écrit par Aurore

 

C'est à l'initiative des Familles Rurales d'Avoudrey que le Gonojukan a réalisé une animation pour les enfants du village. Il s'agissait, par le biais des arts martiaux, de faire découvrir le Japon aux petits franc-comtois...

 

La pluie n'a en rien gâché l'accueil chaleureux que nous avons reçu de Mme Jacqueline Chambon, la directrice de Familles Rurales, et de ses 17 enfants âgés de 4 à 8 ans. Une salle de classe de l'école maternelle du village a été transformée en dojo, Aurore et Stéphane ont accueilli solennellement les enfants, qui ont été très  impressionnés par les hakamas, et l'après-midi "Japon" a pu commencer. Au programme : de la culture, des discussions, et beaucoup d'énergie à dépenser !


 D701622

 

Sagement installés sur les tatamis, les enfants ont appris à se saluer à la japonaise avant d'exposer leurs connaissances sur le Japon. Beaucoup de vérités... et quelques croustillantes visions d'enfant ! Partant de ce qu'ils savaient, nous avons parlé géographie, histoire, vie quotidienne. Les livres et les images que nous avions apporté ont rendu concret beaucoup d'aspects : la forme des maisons, différentes de nos fermes franc-comtoises, les vêtements traditionnels, le mobilier, la façon de se tenir en société, la mégalopole actuelle de Tokyo. Les questions ont fusé en tous sens ! Et, même pour des enfants aussi jeunes, le tsunami du mois de mars est gravé dans les mémoires. 

 

Les samouraïs ont beaucoup retenu l'attention des enfants ! Ce qu'ils faisaient, qui étaient leurs copains, pourquoi faisaient-ils la guerre, quels armes avaient-ils... Des heures n'auraient pas suffit à étancher leur soif de savoir. Pourtant nous avons refermé les livres pour jouer au petit samouraï grandeur nature !


 D701620

La tête pleine d'histoires, les enfants étaient très motivés pour s'initier à l'Aïkido ! Ils ont découvert les chutes en toute sécurité, ils ont appris des techniques simples que chacun a pu réaliser avec différents partenaires. Quel plaisir de faire de l'Aïkido tous ensemble ! Les plus téméraires ont même profité de la pause pour continuer à répéter les techniques au lieu de se reposer un instant.

 

Un silence impressionné a flotté lorsque nous avons sorti les sabres pour une courte démonstration. Les enfants ont été ravis de toucher nos iaï-to* et nous avons entendu de nombreux "wouah !!" pendant notre kata avec les bokens**. Pour pratiquer en toute sécurité, nous avons choisi les casques et les choken***.


 D701624

 

D701635

 

D701637

Ravis dans leur "armure de samouraï", ils ont appris à couper shomen et yokomen, à esquiver et se protéger, à contrôler leur puissance, à gagner et à perdre tout en respectant leur partenaire. Très vite les supporters se sont pris au jeu et ont encouragé de vive voix leurs copains en action sur le tatami. Quelle ambiance ! 


D701639

Un combat final a réuni Stéphane et le jeune Grégorio, représentant tous ses copains qui l'ont chaleureusement soutenu. Une minute de belles prouesses techniques, volontaires ou improvisées, qui restera à coup sûr dans les mémoires. 

 

L'après-midi s'est terminée par des étirements et un retour au calme. A la question piège d'Aurore : "êtes-vous contents de tout ce qu'on a appris sur la Norvège aujourd'hui ?", un petit malin a répondu : "mais non, c'était pas la Norvège, c'était... la Chine !". Devançant les animateurs jouant la mine dépitée, les seize autres bambins ont repris immédiatement le farceur : "mais non c'était le JA-PON !!!". 

 

D701643

 

L'enthousiasme des enfants est communicatif, et on peut dire que nous nous sommes amusés autant qu'eux ! Merci à Jacqueline pour son aide dans l'encadrement, et merci à tous les enfants pour cette belle après-midi.

* iaï-to : sabre d'entraînement avec lame en métal (non coupant, à la différence du katana qui est interdit sur le tatami)

** boken : sabre d'entraînement en bois (chêne) couramment utilisé

*** choken : sabre d'entraînement recouvert de mousse, plus léger, permettant des assauts libres et une pratique sécuritaire pour les plus jeunes.

 


Rédigé par gonojukan

Repost 0