L'escrime japonaise (Kenjutsu) a ses adeptes à Besançon !

Publié le 17 Novembre 2009

Article écrit par Stéphane

Malgré un changement de site, le cours de Kenjutsu a bien démarré sa seconde saison !
Désormais ouvert aux aïkidokas du Gonojukan, le cours a lieu maintenant au gymnase de La Cita, en plein centre ville de Besançon, qui nous offre des conditions d'accueil parfaites pour le travail des armes.



Gedan Kote Dome - Uradachi : un mouvement qui nécessite une bonne descente sur ses appuis


La salle, véritable gymnase, est spacieuse (300m2) et très haute, avec un revêtement de sol agréable. De grands parkings sont situés à proximité (Cordeliers, Rivotte...). Seul bémol : le manque de visibilité et de communication de la structure. Le gymnase de la Cita reste un lieu confidentiel...
 
Ces premiers mois ont été consacrés au rappel des bases pour les débutants qui nous ont rejoint (saisie du ken, travail des différentes frappes, balayage de la lame, déplacements...) ainsi qu'à l'étude de la première série de kata du Kashima : Kihon Tachi. La seconde série du Kashima, Uradachi, sera étudiée jusqu'en janvier ainsi que l'apprentissage des différentes façons de dégainer le sabre (Iaï Jutsu). Nous étudions le Iaï sous forme de katas et d'applications



 


L'apprentissage du Kenjutsu touche à l'essence de la martialité japonaise. Son apprentissage est très formateur pour tout pratiquant d'arts martiaux qui désire appréhender le travail des armes. Posture, travail des appuis, déplacement, engagement du corps et détermination, le Kenjutsu est un vrai travail d'éducation martiale du corps et de l'esprit.


 
l'étude des katas de kashima demande beaucoup de rigueur...



... et une éducation du corps qui doit s'inscrire dans la durée


C'est aussi une pratique sans clé, ni projection, accessible à tous ! Le Kenjutsu apprend au pratiquant à maîtriser son corps et ses émotions, c'est un vecteur de confiance : confiance en soi, confiance en l'autre.


Onagaï Shimasu !
 
 

Rédigé par gonojukan

Repost 0