Un petit vers un grand...

Publié le 6 Octobre 2013

Article écrit par Aurore et Edouard

 

La petite troupe bisontine qui s'est rendue à Paris pour voir le Doshu comptait dans ses rangs un tout jeune aïkidoka bien décidé à participer à l'événement ! Edouard a commencé l'Aïkido chez nous à 5 ans et est aujourd'hui ceinture verte 3e kyù. Toujours de bonne humeur, c'est un élève appliqué qui aime pratiquer son art martial. Paris 2013, un petit aïkidoka à la rencontre d'un grand... 


 28092013739

 

Edouard, tu as commencé jeune et ton papa nous a dit que tu réclamais depuis un moment pour faire de l'Aïkido alors que personne ne savait ce que c'était, d'où te vient cette idée ? 

Je ne sais pas trop, je me souviens juste que j'avais très envie de faire un art martial, l'Aïkido ça avait l'air bien. Avec mon papa on a cherché mais j'étais trop jeune pour tout, et il a appelé quelqu'un qui lui a dit que tu apprenais même aux petits enfants. Au premier cours il y avait Stéphane et toi, vous étiez sympas et stricts en même temps, et apprendre les chutes j'ai adoré tout de suite. 


P1030321

 

Justement : qu'est-ce-que tu aimes dans l'Aïkido ? 

Ben... tout ! J'aime bien venir et voir tout le monde en kimono, j'aime bien les chutes et ma technique préféré c'est koshinage. On se sent bien quand on fait de l'Aïkido. On apprend des nouveaux trucs tout le temps. 


 P1030278

 

Quand on a annoncé le stage du Doshu, qu'as-tu pensé ? 

Je me suis dit "waouh c'est rare de pouvoir le voir en vrai !", j'ai tout de suite eu très envie d'aller avec vous au stage. J'avais déjà vu des photos, mais qu'il vienne du Japon c'est rare.


 P1030330

 

P1030327

 

Peux-tu nous raconter le stage ? 

J'aurais voulu aller dans le cours du Doshu mais ça n'a pas été possible alors je suis allé dans le cours d'une professeur japonaise qui s'appelle Yoko. Elle a dit qu'elle ne parlait pas beaucoup français mais j'ai trouvé que si, elle expliquait bien. On était beaucoup ! On a fait les échauffements comme d'habitude, je n'étais pas trop perdu. Puis on a travaillé des kokyu et des ikkyo. Il y avait d'autres adultes avec nous pour nous aider et ils étaient sympas. Puis on nous a dit de nous mettre en rangs et le Doshu est venu. Il a attendu en seiza qu'on soit tous prêts et il est venu avec nous sur la photo. Le voir ça donnait envie d'être très sage. Il nous a dit un petit mot mais il ne parle pas français, lui ! C'étaient des encouragements. Puis il est reparti et nous avons continué le cours. A la fin j'ai pu aller faire signer mon diplôme par Yoko, elle a été gentille avec nous. 


 P1030301

 

Le Doshu est-il comme tu l'avais imaginé ? 

Physiquement oui car je l'avais déjà vu en photo, et dans le train Romuald nous montré le magazine expliquant le stage. Il a l'air gentil et très calme. J'aurais bien voulu qu'il fasse des techniques avec nous. 


 P1030311

 

Qu'as tu préféré dans cette journée ? 

Quand le Doshu est venu et qu'on a pris la photo avec lui ! Je me sentais fier. Quand je serai grand je pourrai la regarder encore. 

Et puis la démonstration du Doshu, ça avait l'air tout facile alors qu'en vrai on sait que les techniques sont des fois compliquées ! 

Et c'était bien de voir la démonstration de tout le monde à la fin du stage adulte, ils étaient sérieux, c'était beau et quand tu es passée on a tous fait "ouaiiiiiis" depuis les gradins parce qu'on était contents.


 P1030322

 

As tu envie de dire autre chose ? 

Juste que l'Aïkido c'est vraiment bien, j'en ferai longtemps ! 


 P1030341

 

Merci Edouard, et bravo pour avoir fait ce voyage exceptionnel jusqu'au Doshu !


Rédigé par gonojukan

Repost 0