Publié le 6 Février 2014

article écrit par Aurore

 

En Aïkido, les passages de grades de la ceinture jaune (5e kyù) à la ceinture marron (1er kyù) se font au sein du dojo, sous l'autorité de l'enseignant.

 

Si la FFAAA publie un programme indicatif, le contenu et la forme de l'examen est laissé à la discrétion du professeur. Cela signifie que pour un même grade, des variations existent d'un dojo à l'autre, d'un professeur à l'autre. Peu importe ! Le tout est d'amener, selon une progression logique, l'aïkidoka débutant au niveau du 1er Dan, la ceinture noire "le grade du débutant", dont l'examen se déroule devant un jury régional. 

 

Vous trouverez ci-dessous la progression technique élaborée par le Gonojukan que nous utilisons pour nos passages de ceintures ados/adultes. Les enfants bénéficient d'une autre grille comprenant davantage d'étapes, qui rejoint progressivement celle des adultes. 


      ceintures pour blog 629x768

 

Les passages de ceintures ont lieu en dernière partie de saison et sont annoncés par le professeur. L'assiduité aux cours et aux stages tout au long de la saison permet d'atteindre le niveau requis pour passer un grade. Dans le cas contraire, il est parfois nécessaire de patienter avant de pouvoir espérer changer de ceinture. 

 

A titre indicatif, on peut considérer à l'échelle du dojo que les ceintures jaune et orange correspondent à des niveaux débutants, la ceinture verte à un niveau moyen, les ceintures bleue et marron à un niveau avancé. Il est donc logique que chaque ceinture demande plus de temps et d'investissement que la précédente, notamment en termes de présence aux cours et stages. Si les premières ceintures peuvent se passer à chaque fin de saison, il est courant de laisser deux saisons à l'aïkidoka pour atteindre le niveau bleu ou marron. Cela laisse au pratiquant le temps de développer une certaine maturité avant d'être présenté au 1er Dan. 

 

En plus de la nomenclature technique, une progression sur les habiletés transversales est attendue : on n'attend pas la même chose lorsqu'on demande "katatedori ikkyo omote" à un ceinture jaune qu'à un ceinture marron, même si la technique est la même. Centrage, travail des axes et des appuis, gestion de la distance, du timing et contrôle du partenaire etc évoluent au fur et à mesure de la progression. C'est une bonne idée de se servir de cette grille pour matérialiser ses objectifs pour la saison en cours, mais il faut garder à l'esprit qu'une partie des exigences liées aux passages de grades va au delà.


L'Aïkido ne se résume pas à un catalogue technique, et pourtant les passages de grade kyù et dan sont centrés sur la nomenclature. Il est dommage qu'à l'instar d'autres arts ou même sports, les passages de grade n'incluent pas une partie orale ou écrite portant sur des connaissances générales liées à la discipline. En équitation par exemple, le niveau technique à cheval est corrélé à l'acquisition de connaissances sur l'anatomie du cheval, des notions d'entraînement ou de législation, d'histoire et de généralités sur la discipline. L'équitation souhaite ainsi former des "hommes de cheval" plus que simples cavaliers.


 Il serait intéressant que les programmes de grades en Aïkido suivent une richesse similaire afin de balayer toutes les facettes du Budo.

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 22 Janvier 2014

Article publié par Aurore

Ecrit par Gerard Berling - novembre 2007

 

 

La survenue du décès brutal d'un de nos camarades sur le tatami, conduit à étudier de façon approfondie le problème du vieillissement inéluctable de notre groupe, ce que nous avions commencé par évoquer en Février dernier, loin d'imaginer que la réalité du problème se manifesterait aussi vite, de façon aussi dramatique.

 

stage2.jpg

 

 

1/ Epidémiologie:

En France, 10% des décès sont des morts subites, soit environ 40000 par an. Sur ce nombre on en dénombre 100 à 1000 morts par an liés à la pratique sportive (1).
En France en 2005, le Ministère de la jeunesse et des sports recense 15,8 millions de licenciés (3), dont 60000 licenciés aikido (UFA).

De ces chiffres on en déduit une prévalence de mort subite chez les sportifs de 1000/15,8 millions soit un décès pour 15000 licenciés environ chaque année. Rapporté au nombre d'aikidokas, cela pourrait correspondre à 4 décès chaque année sur les tatamis.
Les causes cardiovasculaires (coronaropathies et cardiopathies) représentent 80% des morts subites, et se manifestent surtout après 35 ans. Le risque est multiplié par 3 après 45 ans, 6 après 55 ans, 12 après 65 ans (7). Entre 35 et 65 ans l'homme est six fois plus touché que la femme.

 

 

2/ Dépistage des sujets à risque par le médecin:

2,1/ Par la recherche de facteurs de risque cardiovasculaire (8): l'âge et le sexe (homme de plus de 45 ans, femme de plus de 55 ans), antécédents familiaux , le tabac dont l'arrêt permet le retour en 3 ans d'un risque égal à celui des non fumeurs, l'Hypertension artérielle, l'augmentation du cholestérol et des triglycérides, le diabète, la surcharge pondérale, la fréquence cardiaque...

2,2/ Facteurs prédictifs de mort subite (2): battements au repos > 75, ou incrémentation des battements pendant l'effort < 89, ou diminution de la fréquence des battements 1 minute aprés l'arrêt de l'effort < 25.

2,3/ Par le dépistage de l'hypertension artérielle (6)

 

 

3/ Mesures préventives:

3.1/ primaires:

Coeur et activité physique : les 10 règles d'or (5)

page1image19568

« Absolument, pas n'importe comment », les 10 règles d'or (disponibles sur www.clubcardiosport.com) édictées par le Club des Cardiologues du Sport :

  1. 1  Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives

  2. 2  Je bois 3 à 4 gorgées d'eau toutes les 30 min d'exercice à l'entraînement comme en compétition

  3. 3  J'évite les activités intenses par des températures extérieures < - 5° ou > +30°

  4. 4  Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive

  5. 5  Je ne prends pas de douche froide dans les 15 min qui suivent l'effort

  6. 6  Je ne fais pas de sport intense si j'ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un

    épisode grippal (fièvre + courbatures)

  7. 7  Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j'ai plus

    de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes

  8. 8  Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal

    survenant à l'effort *

  9. 9  Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l'effort ou juste après

    l'effort *

  10. 10  Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l'effort ou juste après l'effort *

*Quels que soient mon âge, mes niveaux d'entraînement et de performance, ou les résultats d'un précédent bilan cardiologique

 

3.2/ secondaires:
Mesures à déterminer avec le médecin qui signe le certificat de non contre-indication.

 

 

4/ Mesures curatives:

Se définissent par l'ensemble des actions qui constituent la chaîne de survie:

  • −  l'alerte: disposer d'un téléphone sur le lieu de l'entrainement.

  • −  la mise en oeuvre des actes de secourisme: participants formés aux manoeuvres de

    massage cardiaque externe et bouche à bouche.

  • −  l'emploi du défibrillateur externe automatisé: représente un gain de chance. Une prise en

    charge très précoce devrait autoriser un taux de survie de 30% au lieu de 3% actuellement

    (9).

  • −  l'arrivée des secours médicalisés et la prise en charge du malade: intérêt d'informer les

    secours du site de la manifestation au moment de son organisation.

 _1144.jpg

 

Conclusions:

Compte-tenu du vieillissement progressif des licenciés, il est prévisible que cela s'accompagnera d'une augmentation des accidents cardiovasculaires sur le tatami. Il est de notre responsabilité de s'y préparer:

-Favoriser les mesures de prévention primaire (10 règles d'or).

-Encourager les pratiquants à se former à la pratique des soins urgents de secourisme, et au recyclage des compétences.

-Réunir les médecins UFA en vue d'établir un modèle de certificat médical à remettre à chaque participant lors de la demande de licence.

-Procéder à une étude approfondie du statut médical des aikidokas.

 -Promouvoir l'emploi du défibrillateur externe automatisé.



"Aïkido et mort subite" écrit par Docteur Gerard Berling

Médecin de la Ligue Rhône-Alpes

Commission médicale fédérale FFAAA

2007



page2image26408

Sources documentaires:

(1) Bacquaert P, La mort subite chez le sportif, sept. 2007.

http://www.irbms.com/mort_subite.htm

(2) Jouven X, Heart-rate profile during exercise as a predictor of sudden death, N Engl J Med, aout 2005.

2

(3)Tableaux de l'Économie Française - Édition 2007

4 http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=294

  1. 4  décret 2007-705 relatif à l'utilisation du DAE par des non médecins.

  2. 5  Solere P, Risques cardiaques chez les sportifs amateurs, Theheart.org, Nov 2006.

  3. 6  Gallien CL, Prévention et mort subite du sportif, colloque INSEP, sept 2005

    7 http://www.fondationsportsante.fr

  4. 7  Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc-IFR69)

8 maladies de l'appareil circulatoire, 2005. http://www.cepidc.vesinet.inserm.fr/

  1. 8  Herpin D, facteurs de risque cardiovasculaires et prévention,

  2. 9  Vacheron A, Académie Nationale de Médecine, Recommandations pour la prise en

    charge extra-hospitalière de l'arrêt cardiocirculatoire, Janv 2007.


Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 1 Janvier 2014

 

      Toute l'équipe du Gonojukan, enseignants,

assistants et administrateurs,

vous souhaitent à tous une bonne année


2014 !

 

 

Miharu 2

Dessin de Marie Frison

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 27 Décembre 2013

Article Publié par Stéphane

 

Le Gonojukan organise un stage spécifique pour les enfants et les adolescents (de 7 à 16 ans) le dimanche 12 janvier 2013 au Dojo du Complexe Sportif des Torcols.

 

Ce stage sera dirigé par Aurore Mamet-Gaiffe, professeure Diplômée d'Etat en Aïkido, Ceinture Noire 3e Dan et spécialiste des cours enfants. Elle sera assistée de Edmond Joseph.

 

affichestagejeunes1000

 

 

Ce stage sera suivi d'une dégustation de galettes !

Ce stage est accessible à tous les licenciés FFAAA âgés de 12 à 16 ans. Une participation de 10 euros est demandée (tarif réduit de 5 euros pour les adhérents des sections jeunes du Gonojukan).

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2013

article écrit par Aurore

 

 

Ce 21 décembre, le Gonojukan a eu le plaisir d'accueillir pour la troisième fois notre ami Guillaume Erard pour trois heures de stage.Cet aïkidoka 4e dan Aïkikaï expatrié à Tokyo depuis plusieurs années a profité de son séjour en France pour faire un crochet par le tatami bisontin, accompagné de quelques amis.

 

Sa venue a attiré d'autres aïkidokas qui le connaissent par ses écrits érudits, sur son blog ou dans les magasines spécialisés (voir le dernier Dragon Magazine consacré à l'Aîkido), et d'autres simplement curieux de découvrir l'Aïkido d'un pratiquant assidu à l'Aïkikaï.

 

D60 5053

 

Guillaume s'entraîne quotidiennement au Hombu Dojo et donner un cours  tout en français lui a demandé quelques efforts, sa langue fourchant plusieurs fois sur l'anglais !

 

  D60 5057

 

Guillaume nous a proposé un travail sur l'optimisation de la puissance grâce au jeu des appuis. Allant du simple au complexe, il a insisté sur le fait de conserver, par son attitude, le maximum de possibilités face aux réactions d'Uke.

 

D60 5070

 

Puisque dans un travail guidé, Uke "connait le futur", c'est-à-dire le déroulé attendu de la technique annoncée, la surprise doit venir d'ailleurs. Un jyuwasa en fin de séance nous a permis de tester l'attitude développée au cours du stage.

 

D60 5079

 

 

D60 5095

 

  D60 5111

 

Après un bon verre et quelques poignées de papillottes, les discussions ont été menées bon train, Guillaume étant aussi affable que content de partager son expérience.

 

D60 5098  D60 5127

 

Guillaume donnera un stage au sakura dojo à Bruxelles le 27 décembre :lien  

 

En 2009, Guillaume avait répondu à quelques questions sur son parcours atypique :interview 

 

Vous trouverez des articles passionnants sur l'Aïkido et la vie au Japon en général sur son blog en français : guillaumeerard.fr ou en anglais : guillaumeerard.com

 

Merci aux aïkidokas de tous horizons venus partager ce moment d'exception,

Merci à Guillaume de nous rendre une visite à la fois amicale et  martiale toujours appréciée

 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2013

 

aiki-joyeux noel 

 

Toute l'équipe du Gonojukan vous souhaite un joyeux Noël et de très bonnes fêtes de fin d'année !!

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 11 Décembre 2013

Article publié par Stéphane

 

Guillaume Erard est un aïkidoka qui fait beaucoup parler de lui. Ses articles sont régulièrement publiés dans les magazines d'arts martiaux et son blog est largement suivi. Il y a quelques années, après avoir enseigné pendant un certain temps à Dublin, il a tout quitté pour partir vivre sa passion au Japon où il s'entraîne depuis quotidiennement à l'Aïkikaï. Il a aussi été introduit dans la sphère très fermée du Daïto Ryu Aïkijutsu (il a obtenu dernièrement son Shodan).

 

afficheGuillaume1000

 

 

Guillaume est aussi un ami de longue date et il nous fait l'honneur, profitant d'un de ses rares séjours en France, de venir partager son savoir avec les élèves du Gonojukan. Ce stage aura lieu au Dojo des Torcols (PSB, 3 chemin des Torcols) à Besançon, le samedi 21 décembre de 14h à 17h. Il est ouvert à tous les pratiquants d'Aïkido.

 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 9 Décembre 2013

article écrit par Aurore

 

 

Le week-dernier, l'Aïkido Club Dijonnais de Michel Desroches accueillait Léo Tamaki pour un stage. Un mois après son passage à Besançon, nous avons été heureux de le retrouver. 


portrait1 

 

Après une préparation axée sur le relâchement et la prise de conscience des tensions superficielles, Léo nous à à nouveau fait travailler les muscles profonds. Les exercices nous ont semblés un peu moins difficiles que la dernière fois, c'est dire si nous nous sommes entraînés entre temps :-) Il reste beaucoup de travail pour atteindre sa maîtrise du corps, fluide et disponible. 


leo-tamaki-dijon-2013 8783

 

Le premier travail a porté sur la notion shomen uchi. Léo a du avoir les yeux qui piquent à nous observer car rapidement, il nous a encouragé à retravailler le sens de cette frappe en utilisant nos zooris en guise de pattes d'ours. 

 

 leo-tamaki-dijon-2013 8776

 

Ensuite, une déclinaison des distances d'entrée sur tsuki nous a permis d'exercer les principes-clés proposés par Léo : abolir les mouvements d'appel afin de leurrer jusqu'à la dernière seconde son partenaire, chercher le contact juste avec Uke sans jamais lui imposer de force la technique, en un mot, appliquer ce vieux principe d'équitation : une main de fer dans un gant de velours.

 leo-tamaki-dijon-2013 8772

 

leo-tamaki-dijon-2013 8774

 

Le travail de Uke en Aïkido est plus ou moins agréable suivant la technique et le Tori avec qui on travaille. A mon sens une des techniques les plus difficiles à recevoir est Ushiro Kiri Otoshi car le sens du Ushiro Ukemi donne souvent une sensation de tassement des vertèbres lombaires. Il faut dire qu'un grave accident de cheval m'a fracturé trois vertèbres désormais soudées en plein milieu du dos, et que la souplesse de mon rachis n'est donc plus optimale. Voilà justement la technique choisie par Léo... Je me retrouve les quatre fers en l'air sans avoir jamais ressenti de contrainte ! Intriguée je redemande la technique et encore une fois cette sensation étrange d'avoir été guidée avec bienveillance dans le sens de la technique sans un battement de coeur plus haut que l'autre, sans tension. Cette technique illustre parfaitement le sens de la recherche de Léo, qui respecte au maximum Uke comme Tori afin que nous puissions tous pratiquer l'Aïkido heureux et en forme, jusqu'à notre dernier souffle. 


 leo-tamaki-dijon-2013 8785

Merci à l'Aïkido Club Dijonnais pour son accueil,

Merci à Léo pour sa gentillesse et son enseignement technique !

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 4 Décembre 2013

Article écrit par Aurore

 

C'est encore une fois le grand dojo départemental du club d'Isabelle Denojean à Lons-le-Saunier qui a accueilli Josette Nickels, attendue par les jeunes aïkidokas qui la suivent d'une année sur l'autre. Quelques petits nouveaux sont également venus à sa rencontre à l'occasion du stage de ligue qui réunit des jeunes de toute la Franche-Comté et même de Rhônes-Alpes. 


D60 4466

 

Les professeurs qui accompagnaient leurs élèves sur le tatami ont ainsi pu profiter des conseils de cette émérite 5e dan BE2 qui s'attache toujours à partager son expérience. 

Les enfants et les ados ont quant à eux passé une excellente après-midi et la satisfaction se lisait aisément sur leur visage ! 

Petit retour en images.... 


D60 4473

Josette choisit toujours ses Uke parmi les enfants, qui sont très fiers de "passer au milieu" 


D60 4480

 

D60 4482

 

D60 4498

 

D60 4513

 

D60 4523

      Les jeunes aïkidokas ont pu s'exercer au Futari Dori, soit un Tori assailli simultanément par de multiples Uke. 

Après la démonstration de Josette, on passe à l'action ! 

D60 4526

 

 

D60 4532

      Un bon mélange de sérieux et de bonne humeur ! 

D60 4535

 

D60 4545

Josette avec les enfants du Gonojukan : Clémentin, Cenzo, Augustin et Timothée qui sont repartis ravis ! 


Merci à Isabelle pour l'organisation et à Josette pour cet excellent stage où les professeurs se sont amusés autant que leurs jeunes samouraïs ! 

Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2013

article écrit par Aurore

 

Misère ! Par un beau matin de novembre, à l'heure d'ouvrir le cours, la disparition du kamiza met tous les aïkidokas en émoi. Ô Senseï, qui a voyagé pour un stage le week-end précédent, n'a pas encore rejoint ses pénates ! Et pourtant, impossible de commencer avec un tel manquement à l'étiquette... Les doigts se tordent, les cerveaux tournent à plein régime quand tout à coup, une idée surgit : un oubli de kamiza ? Mais il y a sûrement une application pour ça ! 

 

aiki-kamiza-iphone

 

Et hop, deux pianotage de touches plus tard, nous commencons le cours avec un kamiza certes inhabituel mais on ne peut plus réglementaire !

Merci Olivier ;-)


Lire la suite

Rédigé par gonojukan

Repost 0