La chute en Aïkido

Publié le 19 Octobre 2016

Article publié par Stéphane

La première chose qu'on apprend en Aïkido c'est à chuter. Cela peut parfois sembler un peu rébarbatif à des débutants qui sont pressés d'apprendre des "techniques". En plus chuter c'est n'est pas toujours facile... mais l'apprentissage de la chute en Aïkido a plusieurs significations.

Chuter pour ne pas tomber

Un des principes de l'Aïkido, partagé par d'autres disciplines comme le judo, est de déséquilibrer l'adversaire. En clair on le fait tomber. Et un adversaire, ou partenaire d'entraînement dans le cas de l'Aïkido, qui ne sait pas chuter, risque de se faire mal.

Chuter pour s'harmoniser

L'Aïkido est basé sur la capacité à s'harmoniser avec son adversaire pour mieux en prendre le contrôle. En tant que partenaire de travail, l'apprentissage des chutes est aussi un apprentissage de l'harmonisation, la chute permettant en effet de se coordonner avec les actions de Tori (celui qui fait la technique) pour subir la technique sans être blessé.

Chuter pour se préserver

Les techniques d'Aïkido sont souvent basées sur des torsions articulaires. Le Fait de savoir chuter correctement permet à Tori (celui qui fait la technique) de pouvoir effectuer sa technique avec réalisme, vitesse et intensité sans soucier de son partenaire qui saura "subir" la technique et chuter sans se blesser. Cette "entente" est nécessaire pour pouvoir travailler avec un engagement physique important.

Chuter pour fuir

La chute en Aïkido est souvent un acte volontaire de Uke (celui qui reçoit la technique). Contrairement au Judo, Tori ne contraint pas toujours Uke à la chute. Si uke ne chute pas, Tori peut immédiatement enchaîner sur une technique de contrôle ou d'immobilisation. La chute est donc souvent une "fuite" permise à Uke par Tori (l'Aïkido est basé sur une certaine clémence à l'égard de l'attaquant).

Savoir chuter, dans toutes les situations, en avant, en arrière, en chute plaquée ou surpassée, chuter loin ou chuter dans très peu d'espace, est donc un des apprentissages essentiels à la pratique de l'Aïkido. Cet apprentissage appelé Ukemi (savoir recevoir la technique) est un passage essentiel qui permet de pouvoir rapidement aborder une pratique dynamique de l'Aïkido !

 

La chute en Aïkido

Crédit photo : Fotolia

Rédigé par BAAM

Repost 0